01/05/2011

L ELFE AU DRAGON. 1er partie.

 

 

KENDIL EST UN ELFE SENTINELLE D ORIADITH, UN PERSONNAGE POUR LA JEUNESSE ECRIT PAR ARTHUR TENOR. SOUS LA PLUME DE CELUI-CI, KENDHIL ET KARLO SON ALTER-EGO DRAGON VONT PARTIR A LA RECHERCHE DES SES ORIGINES, LA ILS VONT RENCONTRER DES HUMAINS, AFFRONTER DES MAGICIENS, DES GIGANTROLLS ET DES ORACLIDES. DU COUP LA VIE DE NOTRE HEROS VA PRENDRE UN TOUR PERILLEUX ET EXITANT ET REMPLI DE SUSPENSE.

 

L ELFE AU DRAGON 1.JPG

TOME 1, LES MARAUDEURS D ISULDAIN.

SON ORIGINE ETAIT UN MYSTERE, SON ALTER EGO UNE SINGULARITE, SON CARACTER BIEN ETRANGE POUR UNE SENTINELLE D ORIADITH. IL ETAIT L ELFE AU DRAGON, ET IL VOULAIT SAVOIR POURQUOI. POUR LA PREMIERE FOIS DE SA VIE, KENDHIL VA RENCONTRER DES HUMAINS. SOUS LA PROTECTION AERIENNE DE KARLO, SON DRAGON D HELION, IL ACCOMPAGNE LE DOYEN DES ELFES SENTINELLES A BURGON, LA CITE DES MAITRES DU FER. LUI QUI REVAIT DE VOYAGE ET D AVENTURE. IL NE VA PAS ETRE DECU NI MENAGE PAR LES EVENEMENTS. COMMMENT POURRAIT IL EN ETRE AUTREMENT, QUAND ON TOMBE ENTRE LES MAINS DES MARAUDEURS D ISULDAIN, PUIS ENTRE LES GRIFFES DES ORQUES DE L OBSCUR ?

 

L ELFE AU DRAGON 2.JPG

 TOME 2, LE JUGEMENT DES DRAGONS.

SON ORIGINE ETAIT UN MYSTER, ET SO ALTER EGO UNE SINGULARITE, SON CARACTERE BIEN ETRANGE POUR UN SENTINELLE D ORIADITH... IL ETAIT L ELFE AU DRAGON, ET IL VOULAIT SAVOIR POUQUOI. KENDHIL ET SON ALTER EGO KARLO VOLENT VERS LE MYSTERIEUX ET REDOUTE PLATEAU D HELION, LA OU TOUT A COMMENCE. MAIS A L ARRIVEE, IL TOMBENT ENTRE LES MAINS D UNE TRIBU QUI FERA DU MASTODONTE ROUGE SON CHAMPION LORS DU PLUS MONSTRUEUX JEU DU CIRQUE DE LEMPIRE D ISULDAIN : LE JUGEMENT DES DRAGONS. UNE FOIS ENCORE, LA QUETE DE KENDHIL SEMBLE DEVOIR S ARRETER, AVANT MEME QU IL AIT PU RENCONTRER LE MAGICIEN MEZANDION, CELUI QUI SAIT TOUT DE LUI...

 

2420440689_1.jpg

 

2419140085_1.jpg

 

DE TRES BONS ROMANS ECRIT POUR LA JEUNESSE, PLEIN D IMAGINATIONS ET REBONDISSEMENTS.

 

 

 

12:43 Écrit par tchan2008 - dans AUTRES DRAGONS (romans) | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.